Made by me !

Home made, cuisine, cosmébio, couture, tricot, etc.

28 décembre 2008

The Bosque Village : La vie au naturel

Le cousin de mon mari est un grand voyageur. Inscrit sur couch Surfing il part régulièrement à l'aventure avec presque rien en poche, si ce n'est son appareil photo.

Dernièrement son chemin c'est arrêté au Bosque Village, que l'on pourrait résumer par : "comment vivre isoler et en harmonie avec la nature", je vous laisse découvrir...

DSC_9330
Aquarelle de Gloria (la compagne de Pierre-Henri)


48 heures au Bosque Village

J'avais un pote à l'université (je l'ai toujours d'ailleurs) qui s'appelait Renaud. On était voisins de palier et comme moi il aimait jongler, un sale timbanque de plus en quelques sortes... Ses premières massues m'avait-il raconté, c'est son père qui lui les avait construites quand il était encore gamin: elles étaient en bois, d'un bois un peu rustique un peu brut, dont on fait n'importe quoi, sauf naturellement les massues... Et naturellement donc, elles faisaient mal au doigts quand on les utilisait...
Internet n'existait pas encore à l'époque, sinon le père de Renaud aurait utiliser la recette à la page suivante: http://www.juggler.org/diy/clubs.shtml. En suivant les instructions (en anglais), on parvient à fabriquer à partir de matériaux recyclés de belles massues légères, agréables à utiliser, très semblables à celles que l'on trouve sur le marché (à un prix exorbitant), et surtout le tout sans dépenser le moindre peso. Cette recette, c'est Dominik, un polonais rencontré au "Bosque Village" qui me l'a soufflée. Je l'ai assisté durant la réalisation qui a duré quelques heures (pour trois massues), et vraiment le résultat est surprenant!
Mais je m'égare... Cette anecdote devait juste être une introduction à mon article sur le Bosque Village, et voila que j'en ai fait un article à part entière...
Venons en donc au fait, le Bosque Village donc... Au départ, c'est l'histoire d'un mec (vous la connaissez, non?). Il s'appelle Bryan, il est américain, et un jour il a tout vendu pour s'acheter un bout de foret (33 hectares) au Mexique. Il y a construit une maison, des toilettes sèches, une citerne pour récupérer l'eau de pluie, et installé quelques panneaux solaires. depuis le début, il est autonome en ce qui concerne l'eau et l'électricité: son terrain n'est relié par aucun câble ni tuyau! D'un point de vue alimentaire, ses nombreuses plantations expérimentales (sans apport d'eau externe) ne suffisent cependant pas encore à nourrir les habitants du Bosque Village.
Un jour, Mary, américaine elle aussi et partageant les mêmes idéaux et la même gentillesse que Bryan est venue doubler la population du Bosque village. Ils étaient alors deux! depuis, ils ont construit quelques cabanes en bois, encore plus de toilettes sèches, encore plus de citernes d'eau, et même un sauna! Bryan a 41 ans maintenant, et il commence à recevoir au Bosque Village aussi bien des visiteurs attirés par "l'écotoursime" que des bénévoles venus pour contribuer au développement du Bosque Village en échange d'être nourris et logés, et bien sûr d'apprendre tout un tas de choses. Dominik (le jongleur polonais) est un des trois bénévoles résidant actuellement au Bosque Village.
Gloria et moi avons entendu parler de Bryan et de ses projets par Paul, un jeune homme qui nous a hébergé á Morelia. Paul a lui aussi une sensibilité écologique, et il possède certaines compétences sur les encres naturelles. Dans quelques mois il les expérimentera sur le papier recyclé fabriqué au Bosque Village. Les conversations avec Paul nous ont enthousiasmés, alors on a contacté Bryan (inscrit sur Couch Surfing lui aussi) qui a accepté de nous recevoir 48 heures au Bosque Village. Ça a été une expérience de plus en dehors des sentiers battus, très positive à beaucoup de points de vue!
Au départ nous avons été surpris par la rigidité et la sévérité du règlement en vigueur au Bosque Village. Mais il faut préciser que ledit règlement porte sur la sobriété de l'utilisation de l'eau et de l'électricité (ressources rares), sur la sécurité (risque élevé d'incendies), et sur le respect des autres (vie en communauté oblige) et de l'environnement (écosystème fragile). En somme, des règles qui coulent de source.
Nous avons été surpris par la gentillesse de Bryan, par sa dévotion dans son projet, et par son enthousiasme à en parler et à le faire partager. Pour notre part, nous avons eu le temps pour notre plus grand plaisir de participer à deux ou trois des projets en cours de réalisation. Et de repartir avec quelques idées...
Pierre-Henri

le blog de PH ET GLORIA

Bises à vous deux qui m'émerveillez régulièrement grâce à vos aquarelles et photos sublimes !

 

Posté par Ange_alias à 22:38 - Petites histoires... - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire